En tant qu’animatrice Laudato Si’, rien ne peut m’empêcher de donner vie à Laudato Si’.

par | Mar 25, 2022 | Blog, Nouvelles et mises à jour | 0 commentaires

Mildaiza Soares Figueredo, à droite, guide sa communauté locale vers des changements environnementaux durables.

Je m’appelle Mildaiza Soares Figueredo. J’ai 59 ans, je suis une enseignante à la retraite et je participe à la Commission pastorale de la terre (Comissão Pastoral da Terra – CPT) de la région sud/sud-ouest de Bahia en tant que bénévole. Je participe à la communauté de Santa Rita de Cássia (zone rurale) dans la paroisse Senhor da Boa Vida de Cordeiros, diocèse de Caetité, État de Bahia.

J’ai rencontré le Mouvement Laudato Si’ en 2020 par l’intermédiaire d’un ami, le père Waldech Brito Gondin, qui m’a invité à suivre le cours d’animateur Laudato Si’, et avec un autre ami, nous avons suivi le cours et le projet final ensemble. Je suis tombée amoureuse du mouvement Laudato Si’ parce que je suis passionnée par la protection de l’environnement. Je connaissais le document Laudato Si’ de manière superficielle car il est encore très peu connu.

En 2021, je me suis inscrite aux deux étapes du cours LSA, car il y a beaucoup de connaissances et d’informations intéressantes, et je me suis également inscrite au groupe Guardiões da Casa Comum (gardiens de la maison commune), car je voulais faire quelque chose de plus pour notre maison commune.

Dès que j’ai entendu parler de la pétition « Santé de la terre, santé de l’humanité », j’ai été très enthousiaste et j’ai pris l’engagement d’obtenir le plus de signatures possible.

Des volontaires s’entraident pour collecter des signatures

Le siège de notre municipalité, Cordeiros, a concouru pour un avis public du gouvernement fédéral, avec un projet intitulé « Cordeiros no Clima » (Agneaux dans le climat), dont les objectifs étaient le reboisement des rues, des places et des lieux publics ; la sensibilisation de la population à la consommation responsable de l’eau, de l’électricité et du ramassage des ordures; et la construction de jardins potagers dans les écoles ainsi qu’au sein de l’Associação Clube de Mães da Paróquia Senhor da Vida de Cordeiros/BA (Association du Club des Mères de la Paroisse Senhor da Vida de Cordeiros, Bahia).

Rejoignez le mouvement Laudato Si’ et devenez une animatrice ou un animateur Laudato Si’ en vous inscrivant à notre formation gratuite.

Dans le cadre du projet, des foires ont été organisées pour présenter les produits biologiques cultivés dans les jardins.

Du 23 au 25 septembre, c’était au tour du Mothers Club d’organiser une foire d’exposition pour ses produits. J’ai donc profité de l’occasion pour parler du Mouvement Laudato Si’ et de la pétition, et j’ai recueilli des signatures – plus de 30 au cours de ces journées.

En plus de la foire, mon projet final pour le programme d’animation Laudato Si’ était de rencontrer les associés du Mothers Club, pour leur parler du Mouvement Laudato Si’ et les inviter à signer la pétition. Cette rencontre a eu lieu le 27 septembre. J’ai fait un ordre du jour et j’ai montré une vidéo avec la chanson « Tudo está interligado » (tout est interconnecté).

J’ai aussi parlé un peu des problèmes environnementaux auxquels nous sommes confrontés et nous avons regardé une vidéo du pape François. Puis nous avons recueilli des signatures pour la pétition « Santé de la terre, santé de l’humanité », obtenant 10 signatures supplémentaires ce jour-là.

J’ai participé à un autre événement, le 1er octobre, la réunion des associations rurales centrales, qui a lieu tous les mois. J’ai expliqué un peu le mouvement Laudato Si’ et la pétition et j’ai obtenu 15 autres signatures.

Dans la communauté de Santa Rita de Cássia, nous avons convenu d’avoir un moment de prière pour la création de Dieu et le 2 octobre, nous avons prié un chapelet écologique, en commençant par une famille, en faisant une petite marche, en méditant chaque mystère et en nous rendant à l’église, en terminant par la prière du Temps pour la Création, et en recueillant davantage de signatures pour la pétition.

Succès de la collecte de signatures !

Et enfin, le 3 octobre, j’ai participé à un autre événement appelé Predeitura Itinerante (Mairie itinérante) qui s’est tenu dans une communauté rurale de la municipalité, où il y avait des activités de tous les secrétariats municipaux. J’ai participé au stand du secrétariat à l’agriculture, où j’ai également parlé du Mouvement et de la pétition et obtenu 37 signatures supplémentaires.

En guise de remerciement et pour faire le lien entre les gens et l’intention de la pétition, j’ai préparé quelque chose de spécial. Tous ceux qui ont signé la pétition ont reçu un sac de pop-corn contenant des graines de Moringa, Flamboyant (populairement connu ici sous le nom de Canjoão) et Sibipiruna.

J’ai rencontré quelques difficultés en cours de route. Certaines d’entre elles étaient liées à un manque de connaissances sur l’encyclique Laudato Si’ et le Mouvement Laudato Si’. D’autres étaient des personnes qui n’avaient pas d’email pour pouvoir signer la pétition et des personnes qui avaient des difficultés d’accès aux nouvelles technologies.

J’ai recueilli toutes les signatures sur papier en raison de toutes ces difficultés dans la zone rurale où je vis, et j’ai réussi à saisir moi-même les signatures dans le système en ligne malgré mes propres limites. Pour ceux qui n’avaient pas d’email, j’ai envoyé leurs informations à l’équipe lusophone du Mouvement Laudato Si’ afin qu’ils soient comptabilisés dans le décompte de la pétition.

Qu’est-ce qui m’a motivée ? Comme je l’ai déjà dit, je suis passionnée par la protection de l’environnement. Faire quelque chose pour changer un peu cette réalité chaotique est ce qui me motive chaque jour. Je peux faire ma part, aussi simple soit-elle.

Je termine avec cette phrase du pape François : « l’être humain est encore capable d’intervenir positivement. Comme il a été créé pour aimer, du milieu de ses limites, jaillissent inévitablement des gestes de générosité, de solidarité et d’attention. » (LS 58).  LOUANGE À TOUTE LA CRÉATION !

REJOIGNEZ-NOUS POUR AGIR AFIN DE PRENDRE SOIN DE NOTRE MAISON COMMUNE : Notre formation d’animateurs et d’animatrices Laudato Si’ est un cours gratuit qui vous offrira les outils nécessaires pour donner vie à Laudato Si’ !

Les animatrices Laudato Si’ comme Mildaiza relèvent le défi de faire la différence dans leurs communautés.

Regardez une courte vidéo mettant en lumière l’histoire de Mildaiza :

Mildaiza Soares Figueredo
Mildaiza Soares Figueredo

Mildaiza Soares Figueredo est une enseignante à la retraite et une animatrice Laudato Si’. Elle est volontaire dans la Commission Pastorale de la Terre (Comissão Pastoral da Terra – CPT) de la région Sud/Sud-Ouest de Bahia. Elle travaille dans la communauté de Santa Rita de Cássia (zone rurale) dans la paroisse Senhor da Boa Vida de Cordeiros, diocèse de Caetité. Elle est passionnée par la protection de l’environnement. « Faire quelque chose pour changer un peu cette réalité chaotique est ce qui me motive chaque jour. « Je peux faire ma part, aussi simple soit-elle. »

4.5 2 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires